{{r.fundCode}} {{r.fundName}} {{r.series}} {{r.assetClass}}

Vous visitez le site internet Canadien. Vous pouvez changer la région du site ici.

Conditions d’utilisation pour le Canada

Découvrez la nouvelle expérience numérique de RBC iShares.

Vous y trouverez tout ce qui concerne les FNB : stratégies de placement, produits, perspectives et plus encore.

.hero-subtitle{ width: 80%; } .hero-home { background-size: 100% 100% !important; background-repeat: no-repeat; }

L’une des premières choses à prendre en compte lorsque vous planifiez votre retraite est la source de votre revenu une fois que vous aurez cessé de recevoir des chèques de paie. Il est temps de commencer à penser à la manière dont vous vous verserez un revenu. La création d’un « chèque de paie personnalisé » est une bonne façon de commencer.

Premièrement, faites l’inventaire de vos sources de revenu potentielles. Ensuite, déterminez le meilleur moyen de gérer ces sources de revenu pour maximiser vos liquidités.

Lors de votre vie active, vous recevrez vraisemblablement un revenu provenant de l’une ou deux de ces sources :

  • un chèque de paie de votre employeur
  • des intérêts ou des gains en capital tirés de vos placements non enregistrés (comme des fonds communs de placement ou des revenus locatifs)

Une fois que vous avez pris votre retraite, votre revenu sera probablement plus compliqué, car vous devrez coordonner des montants provenant de différentes sources.

Prestations de retraite de l’État

Ces prestations, qui comprennent la Sécurité de la vieillesse (SV), le Régime de pensions du Canada (RPC) ou le Régime de rentes du Québec (RRQ), visent à remplacer entre 30 et 40 % du revenu préretraite du Canadien moyen. Ces sources sont les plus sûres et elles sont habituellement indexées pour s’ajuster à la hausse du coût de la vie. Pour en savoir plus sur l’admissibilité à la SV/RPC/RRQ, sur ce que vous pouvez recevoir et sur le processus de demande, consultez le site Web du gouvernement du Canada.

Régimes de retraite de l’employeur

Si vous participez à un régime de retraite au travail, vous aurez également droit à un revenu provenant de ce régime. La première étape est de demander à votre directeur ou à votre service des ressources humaines quel montant vous devriez recevoir à votre retraite. (Profitez-en pour vous assurer de bénéficier de toute cotisation de contrepartie au REER ou d’autres prestations d’épargne-retraite que pourrait offrir votre employeur.)

Régimes de retraite enregistrés

Le montant de revenu de retraite auquel vous pouvez vous attendre de vos régimes enregistrés dépendra de vos cotisations, du moment auquel vous effectuez vos cotisations, du rendement de vos placements et du montant que vous parvenez à accumuler. Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est l’un des outils les plus populaires pour amasser des fonds de retraite. C’est particulièrement vrai si votre employeur n’offre pas de régime de retraite. Après avoir ouvert un compte REER, vous pouvez y verser jusqu’à 18 % de votre salaire de l’année écoulée, à hauteur de 31 560 $ en 2024. (Le plafond de cotisation a tendance à augmenter au fil du temps.) En complément de votre REER, un autre instrument d’épargne dont vous pouvez tirer parti est un compte d’épargne libre d’impôt (CELI).

Autres épargnes et placements personnels

Un autre moyen d’épargner en vue de la retraite est de détenir son épargne et ses placements personnels hors d’un régime enregistré, comme dans des obligations d’épargne du gouvernement, des certificats de placement garanti (CPG), des revenus locatifs, une participation dans une entreprise commerciale, de l’immobilier, des actions et des fonds communs de placement. C’est la partie de votre portefeuille financier sur laquelle vous avez le plus de contrôle pour ce qui est du montant que vous y consacrez, de la manière dont votre épargne est investie, du montant des retraits et du moment auquel vous paierez l’impôt qui s’y rattache. Demandez-vous comment vous pouvez intégrer ces actifs non enregistrés à votre régime de retraite.

L’organisation de vos sources de revenu à la retraite commence généralement par les sources de revenu les moins flexibles. Puisque vous avez moins de contrôle sur les paiements de votre RPC, de votre SV ou de votre régime de retraite, il y a moins d’options de planification fiscale pour ces types de revenu.

L’une des principales décisions à prendre concerne le moment auquel vous commencerez à recevoir des paiements de vos régimes de retraite. Normalement, vous recevrez un revenu moins élevé de votre RPC et de vos régimes de retraite si vous commencez à recevoir des paiements plus tôt. Toutefois, selon votre situation, ce pourrait être le bon choix. En revanche, si vous êtes moins préoccupés par vos liquidités au début de votre retraite, vous pourriez vouloir reporter ces paiements afin de profiter d’un revenu plus élevé plus tard.

Commencez à créer votre propre chèque de paie de retraite :

  • Faites l’inventaire de vos sources de revenu potentielles.
  • Établissez le revenu que vous recevrez de chaque source et dans quel ordre vous le recevrez.
  • Déterminez s’il sera suffisant pour combler vos besoins de revenu de retraite.
  • Consultez votre conseiller financier pour vous assurer que votre stratégie actuelle de placement et de revenu de retraite vous permettra d’atteindre vos buts.

Déclarations

Le présent document a été préparé par RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA) aux fins d’information uniquement. Il n’a pas pour objectif de fournir des conseils juridiques, comptables, fiscaux, financiers, liés aux placements ou autres, et ne doit pas servir de fondement à de tels conseils. Les renseignements contenus dans les présentes ont été puisés à des sources jugées fiables, mais leur exactitude ne peut être garantie. Veuillez consulter votre conseiller et lire le prospectus ou le document Aperçu du fonds avant d’investir. Les placements en fonds communs peuvent entraîner des commissions, des frais de suivi et des frais et dépenses de gestion. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leurs rendements antérieurs ne sont pas nécessairement répétés. Les fonds RBC, les fonds BlueBay et les fonds PH&N sont offerts par RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. et distribués par des courtiers autorisés.
Dernière mise à jour le janvier 2024