{{r.fundCode}} {{r.fundName}} {{r.series}} {{r.assetClass}}

Vous visitez le site internet Canadien. Vous pouvez changer la région du site ici.

Conditions d’utilisation pour le Canada

Découvrez la nouvelle expérience numérique de RBC iShares.

Vous y trouverez tout ce qui concerne les FNB : stratégies de placement, produits, perspectives et plus encore.

.hero-subtitle{ width: 80%; } .hero-home { background-size: 100% 100% !important; background-repeat: no-repeat; }

Il est possible que les récentes manchettes vous rendent nerveux par rapport à vos placements. La pandémie de COVID-19 a provoqué une dégringolade boursière. La propagation de ce virus suscite beaucoup d’anxiété chez les investisseurs, qui en redoutent l’impact global sur l’économie et les marchés.

Dans un tel climat d’incertitude et de volatilité, on comprend qu’il est difficile de garder son sang-froid. Malgré tout, il est généralement préférable de s’abstenir d’apporter des changements à un plan de placement durant une crise.  

Les mesures prises à l’échelle mondiale pour endiguer la COVID-19 auront assurément des répercussions sur la croissance. Toutefois, les gros titres consacrés à la chute des divers marchés ou indices boursiers pourraient se révéler peu représentatifs du rendement réel de certains portefeuilles. En effet, la plupart des portefeuilles diversifiés sont composés de différentes catégories d’actif réparties sur plusieurs régions. Ainsi, ils peuvent comprendre des obligations et des actions de divers pays, de même que des liquidités. Cette diversification procure une certaine protection contre les fluctuations des marchés boursiers. Par exemple, si vous déteniez un ensemble diversifié d’actions et d’obligations (disons moitié-moitié), vous subiriez des baisses moins importantes qu’une personne possédant un portefeuille constitué à 100 % d’actions.

Les investisseurs peuvent se poser la question suivante : devrais-je vendre mes actions pour acheter des obligations ? En période de volatilité des marchés, les cours des actions risquent d’être bas, et ceux des obligations, élevés. Par conséquent, l’achat d’obligations pourrait entraîner des pertes supplémentaires advenant une hausse des taux d’intérêt.

Chaque année est marquée par des événements susceptibles d’inquiéter les investisseurs, et pourtant, les marchés se sont toujours révélés résilients. Bien que leur réaction à ces événements soit souvent prompte, leur reprise l’est habituellement tout autant.

En matière d’investissement, la clé de la réussite consiste à ne pas essayer d’anticiper le marché ou de prédire l’avenir. Elle réside plutôt dans un plan bien structuré adapté à vos besoins financiers et dans un portefeuille de placements adéquatement diversifié à l’appui de ce plan. Ainsi, vous pourrez garder le cap, peu importe les conditions du marché.

Vous voulez en savoir plus au sujet des placements en contexte de volatilité des marchés ? Lisez nos articles sur l’investisseur discipliné.

Déclarations

Le présent document a été préparé par RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA) aux fins d’information uniquement. Il n’a pas pour objectif de fournir des conseils juridiques, comptables, fiscaux, financiers, liés aux placements ou autres, et ne doit pas servir de fondement à de tels conseils. RBC GMA prend des mesures raisonnables pour fournir de l’information à jour, exacte et fiable, et croit qu’elle l’est lorsqu’elle est communiquée. Les informations obtenues de tiers sont jugées fiables. RBC GMA et ses sociétés affiliées n’assument aucune responsabilité à l’égard de tout dommage, perte, erreur ou omission. RBC GMA se réserve le droit, à tout moment et sans préavis, de corriger ou de modifier les renseignements, ou de cesser de les publier.
Date de publication : 25 avril 2020