{{r.fundCode}} {{r.fundName}} {{r.series}} {{r.assetClass}}

Découvrez la nouvelle expérience numérique de RBC iShares.

Vous y trouverez tout ce qui concerne les FNB : stratégies de placement, produits, perspectives et plus encore.

Il peut être avantageux d’investir au Canada. Toutefois, de nombreux Canadiens ne réalisent peut-être pas à quel point la part de leur patrimoine située au Canada ou liée à son économie est importante. En fait, environ 90 % des actifs totaux du Canadien moyen se trouvent au Canada, notamment la maison, l’épargne, les placements le revenu d’emploi et les rentes (de régimes d’État et d’entreprise).

maple leaf chart maple leaf chart moblie
40,6 %  Immobilier
18,6 %  Fonds, actions et obligations (Canada)
26,5 %  7,9 %  Fonds, actions et obligations (étranger)
15,8 %  Pensions, assurance, RPC/RRQ
11,4 %  Liquidités et CPG
5,6 %  Hypothèques et entreprises privées

Source: Investor Economics Household Balance Sheet Report 2019, données en date de décembre 2018.

.line{ text-align: center; } .line1{ border-top: 3px solid #003168; } .line2{ border-top: 3px solid #009ed3; } .line3{ border-top: 3px solid #d87d00; } .line4{ border-top: 3px solid #616f03; } .line5{ border-top: 3px solid #588886; } .line6{ border-top: 3px solid #6595a9; }

En matière de placement, il n’est pas étonnant que bon nombre de Canadiens aient tendance à privilégier les sociétés nationales, dont les produits et les services leur sont familiers. Ce comportement des investisseurs, appelé le biais national, résulte de la tendance à se cantonner dans son pays et n’est pas exclusif au Canada. Il s’agit de fait d’un phénomène mondial, comme le montre ce graphique.

Biais national par pays

Home country bias by country

Source : La pondération dans l’indice mondial reflète la pondération du pays dans l’indice MSCI Monde tous les pays, au 31 mai 2019. Les données relatives aux placements des investisseurs sur le marché national proviennent du FMI et sont en date de décembre 2014.

Bien que les investisseurs puissent préférer les placements nationaux, cette préférence les rend plus vulnérables si l’économie intérieure faiblit, et ce, pour deux raisons :

Risque de concentration : Comparaison des marchés canadien et mondial

Afin d’y remédier, les investisseurs peuvent se tourner vers l’étranger pour diversifier leurs placements.

Voici deux mesures que vous pourriez prendre pour contrer le biais national dans votre portefeuille de placements.

Première mesure : Prenez deux minutes pour répondre à ce questionnaire d’évaluation du biais national.

Utilisez cette formule et utilisez-la pour savoir où se trouve actuellement votre patrimoine.

cliquez ici

Seconde mesure : Diminuez les effets du biais national en appliquant l’un des grands principes de placement : la diversification.

Vous pourriez simplement commencer par investir une partie des cotisations que vous versez à vos comptes de placement dans d’autres régions et dans des secteurs différents. En diversifiant vos placements à l’échelle mondiale, vous pourriez augmenter leur potentiel de rendement, tout en diminuant leur volatilité, comme l’illustre le graphique de résultats passés ci-dessous.

Reduce the impact of home-country bias with one of the fundamental principles of investing: diversification.

Sources : RBC GMA, Morningstar, du 1er juin 2009 au 31 mai 2019. Composition du portefeuille équilibré mondial : 35 % indice global d’obligations mondiales Bloomberg Barclays (Couvert) ; 1 % indice de bons du Trésor à 30 jours FTSE TMX Canada ; 4 % indice mondial diversifié d’obligations des marchés émergents J.P. Morgan ; 7 % indice MSCI Marchés émergents ; 22 % indice MSCI Monde, hors Canada ; 30 % indice S&P 500 ; 1 % indice composé S&P/TSX. Indices représentant chaque catégorie d’actif : liquidités : indice de bons du Trésor à 30 jours FTSE TMX Canada ; obligations d’État mondiales : indice d’obligations mondiales FTSE Monde (Couvert) ; obligations d’État canadiennes : indice des obligations gouvernementales FTSE Canada ; obligations des marchés émergents : indice mondial diversifié d’obligations des marchés émergents J.P. Morgan ; actions mondiales : indice MSCI Monde tous les pays ; actions canadiennes : indice composé S&P/TSX ; actions américaines : indice S&P 500 ; actions des marchés émergents : indice MSCI Marchés émergents. Il est impossible d’investir directement dans un indice. Le graphique ne tient pas compte des coûts d’opération, des frais de gestion de placement, ni des taxes et impôts, lesquels diminuent les rendements. Les rendements antérieurs ne sont pas garants des résultats futurs. Tous les rendements sont en dollars canadiens.

« qu’en effectuant des placements dans des actions et des titres à revenu fixe diversifiés à l’échelle mondiale, les investisseurs pourront mieux naviguer dans différentes conjonctures de marché, y compris lors des reculs des marchés à court terme dans toute catégorie de titres ou région » Sarah Riopelle vice-présidente et première gestionnaire de portefeuille, RBC Gestion mondiale d’actifs, indique d’ailleurs

Un portefeuille mondial bien diversifié peut vous offrir une expérience de placement plus sereine. De plus, il peut réduire le risque de pertes et vous procurer de meilleures possibilités de rendement à long terme.

Demandez à votre conseiller de quelle façon vous pourriez diversifier votre portefeuille à l’échelle mondiale.

1. Source : Bloomberg, au 19 juin 2019 ; pourcentage de la capitalisation boursière mondiale des sociétés nationales cotées.

Déclarations

Le présent document a été préparé par RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA) aux fins d’information uniquement. Il n’a pas pour objectif de fournir des conseils juridiques, comptables, fiscaux, financiers, liés aux placements ou autres, et ne doit pas servir de fondement à de tels conseils. RBC GMA prend des mesures raisonnables pour fournir de l’information à jour, exacte et fiable, et croit qu’elle l’est lorsqu’elle est communiquée. Les informations obtenues de tiers sont jugées fiables. RBC GMA et ses sociétés affiliées n’assument aucune responsabilité à l’égard de tout dommage, perte, erreur ou omission. RBC GMA se réserve le droit, à tout moment et sans préavis, de corriger ou de modifier les renseignements, ou de cesser de les publier.