{{r.fundCode}} {{r.fundName}} {{r.series}} {{r.assetClass}}

Découvrez la nouvelle expérience numérique de RBC iShares.

Vous y trouverez tout ce qui concerne les FNB : stratégies de placement, produits, perspectives et plus encore.

La croissance économique s’est rétablie après avoir atteint un creux pendant la pandémie. Les prévisions de la Banque du Canada sont plus optimistes que la moyenne, car elles misent sur la santé du marché du travail, la vigueur des investissements des entreprises et l’augmentation des niveaux d’immigration au pays. À court terme, étant donné le ralentissement anticipé de la croissance des bénéfices et les valorisations raisonnables, les actions pourront difficilement dégager les rendements auxquels nous étions habitués.

Les conditions macroéconomiques qui ont duré de la fin de 2009 jusqu’à la fin de 2021 disparaissent. La Fed a manqué à son devoir de maintien de la stabilité des prix et prend des mesures musclées pour rectifier la situation. Nous nous attendons maintenant à ce qu’elle relève ses taux d’intérêt à court terme de 1,5 à 2,0 % cette année. Au cours des prochains mois, nous prévoyons que la croissance ralentira.

L’exposition économique de l’Europe à la Russie est relativement faible du point de vue du PIB, de la capitalisation boursière et du chiffre d’affaires des sociétés. Toutefois, la Russie représente 40 % des importations de gaz naturel de l’Europe et 24 % de ses importations de pétrole brut. Afin de limiter l’impact de l’inflation des prix de l’énergie et de la hausse des taux d’intérêt, l’Union européenne intensifie son soutien budgétaire. De ce fait, nous assisterons probablement à une augmentation des investissements dans la défense et l’indépendance énergétique.

Les actions asiatiques se sont repliées au cours de la période de trois mois se terminant le 31 mai 2022, les rendements variant grandement d’un marché à l’autre. Nous croyons que la croissance de la Chine continuera de ralentir jusqu’au quatrième trimestre de l’année. Dans l’ensemble de la région, les exportations amorcent un repli étant donné que la guerre entre la Russie et l’Ukraine mine la demande mondiale. L’inflation devrait quant à elle augmenter davantage.

À l’exception de la Russie, la Chine a enregistré les pires résultats parmi les marchés émergents. Ceux-ci, sauf la Chine, ont fait meilleure figure : les pays exportateurs de marchandises ont obtenu des résultats positifs. L’inflation, en particulier celle des denrées alimentaires, est à surveiller scrupuleusement. Après une décennie d’inflation quasi nulle, les dix prochaines années pourraient être marquées par un niveau d’inflation élevé.

Sommaire

Les obstacles économiques s’amoncellent, l’inflation demeure problématique et les conditions financières se resserrent. Les prix des actifs ont fortement baissé en raison de la hausse rapide des taux d’intérêt, du ralentissement de la croissance et de l’incertitude plus forte que d’habitude entourant les perspectives macroéconomiques.

Stack of papers

Économie

Le risque de récession est élevé pour les deux prochaines années. Nous prévoyons une croissance du PIB de 2,5 % en 2022 pour les pays développés, puis une croissance de seulement 1,2 % en 2023.

Titres à revenu fixe

D’ici un an, le taux des obligations à dix ans s’établira selon nous à 2,75 %. Donc, les détenteurs d’obligations ne devraient plus subir de lourdes pertes en capital au cours de l’année à venir.

Marchés boursiers

En cas de ralentissement ou de récession, les bénéfices pourraient dégringoler de plus de 20 % si l’on se fie à l’histoire, ce qui entraînerait le repli des actions.

Resources

Vous êtes abonnés, merci !

Vous recevrez des notifications dans votre boîte de réception lors de la publication de nouveaux documents.

Joignez-vous à notre liste de diffusion !

Inscrivez-vous pour connaître les dernières analyses des leaders avisés de RBC GMA. Recevez directement dans votre boîte de réception des commentaires sur les marchés, des points de vue sur l’économie et des analyses des tendances actuelles en matière de placement.

Cette revue hebdomadaire présente les dernières analyses d’Eric Lascelles, économiste en chef de RBC Gestion mondiale d’actifs.

Votre source d’information sur les dernières nouvelles du marché et les prises de position éclairées de RBC GMA. Y compris la webémission mensuelle sur l’économie de l’économiste en chef Eric Lascelles.

Chaque trimestre, les membres du Comité des stratégies de placement RBC GMA, se réunissent pour établir des prévisions détaillées sur les placements mondiaux. Pour en savoir plus, lisez ce rapport trimestriel approfondi et regardez les vidéos qui mettent en évidence leurs points de vue.


{{ subErrorText }} En m’inscrivant, j’accepte de recevoir les publications sélectionnées par courriel de RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. Vous pouvez retirer votre consentement en tout temps. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter notre politique sur la protection des renseignements personnels ou communiquer avec nous.
{{ subButtonText}}