Skip to content Skip to footer
{{r.fundCode}} {{r.fundName}} {{r.series}} {{r.assetClass}}

Vous visitez le site internet Canadien. Vous pouvez changer la région du site ici.

Conditions d’utilisation pour le Canada

09 juillet 2019

Sommaire

L’investissement socialement responsable (ISR), soit la prise en compte de critères sociaux et environnementaux dans le choix des placements, est une réalité depuis plus d’un siècle. Ses principes interpellent de nombreuses personnes. Une question préoccupe néanmoins les épargnants et les investisseurs institutionnels : si j’adopte les principes ISR, contribueront-ils aux rendements de mes placements ou leur nuiront-ils ?

Ce rapport de recherche vise à répondre à cette question cruciale grâce à l’examen de dizaines de recherches universitaires et d’études sectorielles indépendantes. Bon nombre d’entre elles ont elles-mêmes évalué des centaines d’études. Les analyses s’appuient généralement sur l’une des quatre démarches suivantes :

  1. Comparaison d’indicescomparaison du rendement des indices ISR à celui des indices traditionnels.
  2. Comparaison de fonds communs de placementcomparaison du rendement des fonds ISR à celui des fonds de placement traditionnels ou d’indices du marché.
  3. Portefeuilles hypothétiques – comparaison du rendement de portefeuilles hypothétiques de sociétés très bien notées selon les critères ESG (environnement, société et gouvernance) à celui de sociétés moins bien notées.
  4. Rendement des sociétés comparaison du rendement financier de sociétés bien notées en matière de responsabilité sociale à celui de sociétés moins bien notées.

Le rapport répertorie des recherches de chacune de ces catégories. La conclusion générale est que l’ISR n’entraîne pas de rendements inférieurs. Bien sûr, celle-ci ne fait pas l’unanimité. Elle est toutefois suffisamment probante pour que les épargnants et les fiduciaires de fonds institutionnels adoptent des stratégies ISR et aient bon espoir d’obtenir des rendements semblables, voire supérieurs, à ceux des options de placement traditionnelles.

Faits saillants

Parmi les recherches importantes que RBC GMA a examinées, beaucoup ont établi une corrélation nette entre les bonnes pratiques commerciales durables et le rendement. Voici leurs principales conclusions :

  • Un bon rendement de l’action va souvent de pair avec de bonnes pratiques en matière de gouvernance et d’environnement, et un taux élevé de satisfaction des employés.
  • L’ISR influe favorablement sur le rendement des sociétés.
  • À moyen terme (de trois à cinq ans) et à long terme (de cinq à dix ans), les sociétés dont les notes sont élevées sur le plan de l’environnement, de la société et de la gouvernance (ESG) dégagent des rendements supérieurs à ceux du marché.
  • Les sociétés dont les notes ESG sont élevées engagent des coûts moins élevés pour la dette et les capitaux propres.
  • Les bonnes pratiques ESG contribuent à la performance opérationnelle des sociétés.
  • Au sein des portefeuilles boursiers, les facteurs liés à la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) ne nuisent pas au rendement financier.
  • Les sociétés qui mettent l’accent sur la durabilité gèrent aussi plus efficacement les risques liés à l’environnement, aux finances et à la réputation, ce qui atténue les fluctuations de leurs flux de trésorerie.

Malgré la solidité de cette preuve, des désaccords persistent quant à la qualité des données et au choix de la méthodologie la plus appropriée. Aucune réponse propre à convaincre tous les critiques de l’ISR n’a encore été apportée.

Fait intéressant, il ressort des recherches que les fonds traditionnels ressemblent de plus en plus aux fonds ISR : ils réduisent leurs placements dans les secteurs délicats sur le plan social qui sont généralement exclus des fonds ISR. Cette tendance devrait se raffermir à mesure que les risques ESG se multiplieront sur la planète.

Consulter le rapport.

Déclarations
Ce document est fourni par RBC Gestion mondiale d’actifs (RBC GMA) à titre informatif seulement. Il ne peut être ni reproduit, ni distribué, ni publié sans le consentement écrit préalable de RBC GMA. Le présent document ne constitue pas une offre d’achat ou de vente ou la sollicitation d’achat ou de vente de titres, de produits ou de services dans aucun territoire. Ce document ne peut pas être distribué aux personnes résidant dans les territoires où une telle distribution est interdite.

RBC GMA est la division de gestion d’actifs de Banque Royale du Canada (RBC) qui regroupe RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA Inc.), RBC Global Asset Management (U.S.) Inc., RBC Global Asset Management (UK) Limited, RBC Global Asset Management (Asia) Limited et BlueBay Asset Management LLP, qui sont des filiales distinctes, mais affiliées de RBC.

Au Canada, ce document est fourni par RBC GMA Inc. (y compris Phillips, Hager & North gestion de placements), qui est régie par chaque commission provinciale ou territoriale des valeurs mobilières auprès de laquelle elle est inscrite. Aux États-Unis, ce document est fourni par RBC Global Asset Management (U.S.) Inc., un conseiller en placement agréé par le gouvernement fédéral. En Europe, ce document est fourni par RBC Global Asset Management (UK) Limited aux investisseurs professionnels et institutionnels seulement. RBC Global Asset Management (UK) Limited est agréée et régie par la UK Financial Conduct Authority. En Asie, ce document est fourni par RBC Global Asset Management (Asia) Limited aux investisseurs professionnels et institutionnels et aux grossistes. Il ne vise pas les investisseurs du secteur détail. RBC Global Asset Management (Asia) Limited est inscrite auprès de la Securities and Futures Commission (SFC) de Hong Kong. Tous les fonds ou stratégies mentionnés dans ce document ne sont pas enregistrés à Hong Kong, en Chine, à Singapour, en Corée ou à Taïwan et ne doivent pas y être vendus, émis ou offerts. Ce document ne vise aucunement à commercialiser, à offrir, à émettre ou à vendre ces fonds ou ces stratégies dans ces pays.

Le présent document n’a pas pour objectif de fournir des conseils juridiques, comptables, fiscaux, financiers, liés aux placements ou autres, et ne doit pas servir de fondement à de tels conseils. RBC GMA prend des mesures raisonnables pour fournir des renseignements à jour, exacts et fiables, et croit qu’ils le sont au moment de leur impression. RBC GMA se réserve le droit, à tout moment et sans préavis, de corriger ou de modifier les renseignements, ou de cesser de les publier.

Les renseignements obtenus de tiers sont jugés fiables, mais ni RBC GMA, ni ses sociétés affiliées, ni aucune autre personne n’en garantissent explicitement ou implicitement l’exactitude, l’intégralité ou la pertinence. RBC GMA et ses sociétés affiliées n’assument aucune responsabilité à l’égard des erreurs ou des omissions.

Certains énoncés contenus dans ce document peuvent être considérés comme étant des énoncés prospectifs, lesquels expriment des attentes ou des prévisions actuelles à l’égard de résultats ou d’événements futurs. Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de rendements ou d’événements futurs et comportent des risques et des incertitudes. Il convient de ne pas se fier indûment à ces énoncés, puisque les résultats ou les événements réels pourraient différer considérablement de ceux qui y sont indiqués en raison de divers facteurs. Avant de prendre une décision de placement, nous vous invitons à prendre en compte attentivement tous les facteurs pertinents.